Partenaires



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Thèmes de recherche > Etudes structurales et fonctionnelles de nouvelles cibles thérapeutiques par RMN > Etudes structurales de Vpr et de ses interactions

Etudes structurales de Vpr et de ses interactions

Vpr est encapsidée dans le virion par interaction avec p6. Vpr est encapsidée dans le virion par interaction avec la protéine p6, qui joue un rôle essentiel dans l’assemblage du virion et sa sortie de la cellule. Nous avons montré par dichroïsme circulaire que p6 adopte une structure en hélice alpha en milieu micellaire mimant les membranes, par résonance plasmonique aux ondes guidées (PWR), que cette hélice est adsorbée à la surface des micelles. Nous avons confirmé que le domaine C-ter de p6 interagit avec Vpr et que leur affinité est augmentée dans le milieu hydrophobe de la membrane. L’état d’oligomérisation de Vpr est un facteur important pour sa localisation cellulaire et est directement liée à l’intégrité du cœur formé par les trois hélices hydrophobes.

Vpr reconnaît un motif WxxF dans ses protéines cibles. Le motif WxxF est trouvé dans plusieurs protéines interagissant avec Vpr et des peptides contenant ce motif sont susceptibles d’inhiber l’interaction entre Vpr et ses protéines cibles. Parmi ces protéines, le translocateur de nucléotides à adénine (ANT), situé dans la membrane interne de la mitochondrie est le régulateur central de l’apoptose et l’UNG2, facteur de restriction cellulaire contre la réplication virale. La protéine Vpr redirige vers le protéasome afin d’optimiser la réplication virale. La production de nouveaux outils capables de perturber l’interaction entre Vpr et UNG2 pourrait aider à comprendre le rôle de l’UNG2 dans la réplication virale. La protéine UNG2 est exprimée dans E. coli et est produite enrichie en15N/13C. Les premiers spectres RMN réalisés montrent que la protéine est parfaitement structurée.

Criblage de banques de petites molécules contre Vpr. Récemment, par une technique de criblage à débit rapide, basée sur l’utilisation de puces à petites molécules, nos collaborateurs (J. Herscovici, ENSCP, Paris), ont isolé des ligands de haute affinité pour Vpr. Parmi ceux-ci, de nombreuses flavones, des lipides et des carbohydrates ont été identifiés. La RMN a identifié les ligands présentant la plus grande affinité pour Vpr et ces petites molécules isolées par sélection seront testées pour leur activité contre Vpr. La capacité de ces composés à inhiber l’interaction entre Vpx/Vpr et les facteurs de restriction cellulaires aideront à appréhender leur mécanisme d’action afin de concevoir de nouvelles molécules thérapeutiques.

Collaborations : A Vogel, Halle/Saale Germany ; G Mirambeau, Barcelone, Spain ; F Margottin-Goguet Cochin, Paris France ; I Alvez, IECB, Bordeaux ; S Benichou, Institut Cochin, Paris, France ; H de Rocquigny, Illkirch ; N Chazal, L Briand, CPBS Montpellier, France ; JF Guichou, CBS Montpellier, France ; A Cimarelli, ENS Lyon, France ; J Herscovici, ENCSP, Paris, France ;

Publications :
- Salgado GF, Marquant R, Vogel A, Alves ID, Feller SE, Morellet N, Bouaziz S (2009) Structural studies of HIV-1 Gag p6ct and its interaction with Vpr determined by solution nuclear magnetic resonance. Biochemistry 48 : 2355-67.
- Salgado GF, Vogel A, Marquant R, Feller SE, Bouaziz S, Alves ID (2009) The role of membranes in the organization of HIV-1 Gag p6 and Vpr : p6 shows high affinity for membrane bilayers which substantially increases the interaction between p6 and Vpr. Journal of medicinal chemistry 52 : 7157-62.
- Sabbah EN, Druillennec S, Morellet N, Bouaziz S, Kroemer G, Roques BP (2006) Interaction between the HIV-1 protein Vpr and the adenine nucleotide translocator. Chem Biol Drug Des. 67(2):145-54.
- Berger G, Durand S, Fargier G, Nguyen XN, Cordeil S, Bouaziz S, Muriaux D, Darlix JL, Cimarelli A (2011) APOBEC3A is a specific inhibitor of the early phases of HIV-1 infection in myeloid cells. PLoS pathogens 7 : e1002221.
- Jacquot G, Le Rouzic E, David A, Mazzolini J, Bouchet J, Bouaziz S, Niedergang F, Pancino G, Benichou S (2007) Localization of HIV-1 Vpr to the nuclear envelope : impact on Vpr functions and virus replication in macrophages. Retrovirology 4 : 84.
- Fritz JV, Didier P, Clamme JP, Schaub E, Muriaux D, Cabanne C, Morellet N, Bouaziz S, Darlix JL, Mely Y, de Rocquigny H (2008) Direct Vpr-Vpr interaction in cells monitored by two photon fluorescence correlation spectroscopy and fluorescence lifetime imaging. Retrovirology 5 : 87.
- Morellet N, Roques B-P, Bouaziz S (2009) Structure-function relationship of Vpr : biological implications. Current HIV research 7 : 184-210.