Partenaires



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Thèmes de recherche > Signalisation et transport membranaire > Etudes de protéines impliquées dans le cancer

Etudes de protéines impliquées dans le cancer

La thérapie ciblée est une nouvelle approche dans le traitement de certaines pathologies telles que le cancer. Elle présente de grands avantages, étant moins toxique que les thérapies classiques ciblant principalement l’ADN ou la division cellulaire avec les effets secondaires qui en découlent, et permet de traiter directement les cellules tumorales tout en épargnant les tissus sains environnants. Dans le but de développer de nouvelles molécules dans ce sens, nous nous intéressons à l’étude de deux récepteurs spécifiques, le récepteur à la prolactine (PRLR) et le récepteur au facteur de croissance endothélial vasculaire (VEGFR), ces deux récepteur étant bitopics et présentant une partie extracellulaire composée de domaines de type immunoglobuline (IgG-like) interagissant avec un ligand spécifique activant différentes voies de signalisation.

Le récepteur à la prolactine

Il est maintenant admis que la prolactine joue un rôle important dans la propagation et la croissance tumorale dans ses tissus cibles, principalement le sein et la prostate. Elle est également impliquée dans la régulation hormonale de certaines voies de signalisation dont le disfonctionnement entraine des phénomènes d’obésité ou de stérilité, autres problèmes majeurs de santé publique (Goffin, 2006). Certaines de ces dérégulations sont dues à une production locale de prolactine activant son récepteur de (...)

Lire la suite

Le récepteur au VEGF (Vascular Endothelial Growth Factor Receptor)

Le VEGF est le principal facteur impliqué dans la néo-angiogenèse. La famille des VEGF de mammifères est composée de quatre glycoprotéines référencées de A à D et du facteur de croissance placentaire (PlGF) (Koch, 2011) . Chacun d’eux est exprimé sous différentes isoformes dues à des épissages alternatifs et des clivages protéolitiques. Ces VEGFs lient et activent trois types de récepteurs à tyrosine kinase, VEGFR 1 à 3 encore appelés Flt1, KDR et VEGFR3. Les VEGFs lient également les neuropilines NP1 et (...)

Lire la suite